Wonderland Sanctuary

Entre dans le monde de Wonderland Sanctuary ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum a fermé ses portes.

Partagez | 
 

 Elliot L. McDowell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elliot L. McDowell
The Original Sin
The Original Sin
avatar

Messages : 18
Expérience Rpg : 4
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17
Race: Démon
Informations Utiles:

MessageSujet: Elliot L. McDowell   Sam 21 Mai - 5:43

«Identité

    »Nom: Mc Dowell
    »Prénoms: Elliot Ludwig
    »Âge: 17 ans
    »Race: Démon

    »Statut Social: Noble

    »Physique: "Un jeune homme avec un charme irrésistible." C'est ce que l'on peut entendre de la bouche de ces gens qui l'ont croisé. Un simple regard ou un sourire et vous voilà ensorcelé. Ce garçon est d'une rare beauté qu'il tient de sa chère mère. Elliot est un jeune homme du haut de ses dix-sept ans, possédant une chevelure dorée et des yeux bleus azurés. Ses cheveux ressembleraient à des fils d'or et on a l'impression de voir le ciel à travers son regard. Sa peau est nette, lisse et douce sans aucune imperfection, ses traits sont bien dessinés. Sa bouche est plutôt fine, son nez est droit et il possède de grands yeux. Il a une silhouette élancée et a tout pour plaire. Il aime s'habiller de tous les styles mais selon son humeur et du moment qu'il s'y sent bien.
    Son visage est parfois froid et lorsqu'on l'énerve, ses yeux bleus deviennent dorés. Il est agile et rapide.

    »Mental: Elliot est un garçon très mystérieux. Quand il était jeune, c'était un enfant enjoué et joyeux qui aimait la vie. Puis un jour, à cause de son père, son coeur s'assombrit et il ne l'ouvrit à plus personne. Lui qui était si souriant auparavant, n'affiche presque plus de sourires sincères et il se dit que l'amour n'est qu'une illusion et une chose futile. Il parait froid et méchant aux premiers abords mais au fond c'est quelqu'un de gentil et d'attentionné. Il a horreur des gens faibles et qui se croient les plus malheureux du monde. Il n'aime pas qu'on lui impose des ordres et préfère les donner. C'est aussi quelqu'un qui n'hésite pas à dire ce qu'il pense, il est franc et honnête.
    Il espère trouver la personne qui l'aidera à le faire sourire sincèrement.

    »Histoire: Le passée, quelle chose étrange... Les jours heureux que j'avais passé paraissaient tellement loin que je me demande encore si tout ce qu'il y avait dans mes souvenirs avait vraiment eu lieu. Contrairement aux démons des Abysses, ma famille avait toujours habité dans la ville de Wonderland Sanctuary, dans un majestueux manoir au armoiries de la famille McDowell. Mon père était le seul homme qui descendait de la branche principale de la grande famille McDowell, faisant de moi l'héritier légitime. Dès mon plus jeune âge, on m'avait appris à mépriser les autres et à ne penser qu'à moi-même. Mon paternel avait toujours été très dur avec moi, et je me me souviens encore comment je le haïssais. Moins que maintenant, mais je le haïssais tout de même. Jamais une fois je ne l'avais entendu me dire qu'il était fier de moi, et il passait ses journées à me dire que "Je pouvais faire encore mieux". Heureusement pour lui, j'avais encore une personnalité de gamin surexcité, ce qui faisait que je ne pouvais pas vraiment éprouver le besoin de le tuer. Depuis tout petit, mes parents me traînaient avec eux dans ces stupides fêtes où les enfants étaient laissés dans un coin ensemble. Je n'avais que pour seul ami, mon faucon Hayden. Mais je ne pouvais l'emmener avec moi dans ces fêtes durant lesquelles je m'ennuyais ferme.

    C'était d'ailleurs à une de ces fêtes que j'avais fait une rencontre étrange. J'avais sept ans il me semble, et je m'ennuyais comme un fou. J'avais alors aperçu une fille qui avait attiré mon attention, tout simplement parce qu'elle me ressemblait. Nous avions tous les deux des cheveux blonds et des yeux bleus, et c'était pour cela que je m'étais approché d'elle et avait attrapé une des mèches de sa chevelure d'or, en déclarant qu'ils ressemblaient à du foin. Je me rappelle qu'elle s'était énervée et m'avait traité de goujat, en me sermonnant sur ma façon d'aborder une lady. Son visage était rouge et elle paraissait très en colère, ce qui m'avait fait rire. Rire était une chose que je faisais tellement facilement auparavant mais maintenant que j'y pense, ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé.
    Pour en revenir à l'histoire, nous avions joué durant toute la soirée, sans même se dire une fois nos noms. Pour moi, elle était "mademoiselle papillon" à cause de sa robe rose ornée de papillons dorés. À la fin de la fête, mes parents étaient arrivés et m'avaient ramené à la maison. Je n'avais eu que le temps de lui demander son prénom, et le brouahaha de la salle qui n'était pas encore vidée m'avait empêché d'entendre sa réponse à mon grand regret. C'était la première fois que je m'étais fait un ami.

    Ma deuxième rencontre avec cette fille était lorsque j'avais atteint l'âge de onze ans. Pendant ces quatre ans, mon existence n'avait pas vraiment changé, mis à part que mon père avait ajouté le cours d'escrime à mon emploi du temps déjà extrêmement chargé, ce qui avait accru la haine que j'éprouvais pour lui. Au fur et à mesure que les années passaient, il était de plus en plus dur envers moi, ce qui faisait que j'avais atteint au jours d'aujourd'hui une haine inimaginable envers mon propre paternel. Celui-ci me bourrait la tête de choses ignobles sur les anges et en particulier sur une famille qui était notre rivale. Cependant, je m'en fichais royalement et ne l'écoutais qu'à moitié.
    J'avais également acheté, un peu après cette fête, une jolie barrette en forme de papillon rose, et me jurai que si jamais je revoyais la jeune fille, je lui donnerai ce cadeau.
    Pour en revenir à la seconde fois où j'avais vu cette fille, c'était lors d'une sortie dans les rues de la Ville. Mes parents avaient décidé d'aller voir un de leurs clients dans une des rues animées où des tas de stands grouillaient dans l'allée, et j'avais décidé de les laisser faire leurs choses ennuyantes en faisant un tour seul. En s'arrêtant dans une boutique d'accessoires où j'avais acheté auparavant la barrette papillon, une jeune fille qui devait avoir à peu près mon âge et une chevelure blonde m'adressa la parole.

    - Est ce qu'on s'est pas déjà vus ? me dit-elle gentiment.
    - Bah... p'têt, répondis-je d'une voix neutre.

    Aux premiers abords je ne la reconnus pas, cependant à la regarder de plus près, je reconnus grâce à sa chevelure dorée et à son regard bleu. "Mademoiselle Papillon" lui avais répondu. Elle me sourit et je pus enfin lui demander son nom. Elle dit s'appeler Alice et je lui donnai le mien. Soudain je me souvins que je devais lui offrir la barrette papillon. Je fouilla vivement dans mes poches et la lui tendit à sa grande surprise. Ne sachant quoi me donner en retour, elle m'offrit son joli collier en forme de goutte d'eau. Je souris jusqu'au oreilles avant de la remercier. Puis, ce fut nos parents qui nous séparèrent encore une fois. Cependant, j'avais remarqué les regards méprisants que c'était échangé mes parents et les siens. Mais je n'y prêtai grandement intention. Je portai son collier chaque jour en pensant à mon amie espérant la revoir un jour.

    Par chance, je la rencontrai encore une fois à l'âge de quatorze ans. Je n'avais pas tellement changé physiquement à part que j'avais un peu grandi. Pour une fois, mes parents me laissèrent sortir et je partis me promener dans l'orée du bois, un endroit que j'appréciais beaucoup. Là, j'aperçus une silhouette qui m'était familière, des cheveux dorés et une barrette rose en forme de papillon sur la tête.

    "Mademoiselle Papillon"

    Elle semblait être dans la lune et j'eus une idée. Gamin comme j'étais, je voulu lui faire un peu peur alors je m'approchai d'elle à pas de loup vers elle et l'attrapai par derrière pour l'effrayer. Elle sursauta et se tourna brusquement. Un sourire se dessina sur mes lèvres, je ne m'étais pas trompé de personne. C'était bien Mademoiselle Papillon et celle-ci portait la fameuse barrette que je lui avais offerte, trois ans auparavant.

    - Alice... me dis pas que tu ne te souviens pas de moi ?
    - Co... Comment tu connais mon nom ?
    - Mademoiselle Papillon. C'est moi, Elliot !

    Elle fut très surprise et pour lui prouver que c'était bien moi et non pas un imposteur je lui montrai son collier en forme de goutte qu'elle m'avait offert. Bien sûr que je le gardais précieusement. C'était le seul objet qui me liait à elle et le pendentif auquel je tenais le plus. Elle me proposa de s'asseoir à côté d'elle et nous entamions une longue discussion qui dura tout l'après-midi. Nous nous contions ce que nous avions fait durant ces trois ans de séparation. Lorsque je lui parlai de ma famille et que j'en étais l'héritier, elle eut un hoquet de surprise et m'avoua que nos familles étaient ennemies depuis des lustres. Je fus surpris et lui jurai que même si nous étions censés être ennemis, nous serions toujours amis. C'était la seule amie - mis à part mon lié - et je ne voulais pas la perdre à cause d'affaires de famille. Pour garder contact, elle me donna son adresse et depuis, nous nous envoyions souvent des lettres. Mon faucon faisait guise de facteur et bien entendu, notre rencontre et nos lettres étaient restés secrets. Au fur et à mesure qu'on se retrouvait, Alice me faisait remarquer qu'elle allait bientôt me dépasser en taille, à mon plus grand malheur. Elle devait avoir 1 ou 2 centimètres de plus que moi et elle n'arrêtait pas de dire que j'étais petit. Certes mais je restais le plus grand en âge et de plus je me jurais de devenir plus grand qu'elle. Une relation presque amoureuse s'était formée entre nous. Je commençai petit à petit à tomber amoureux d'elle.

    Dans l'année qui suivit, Alice m'envoya beaucoup de lettres toutes aussi amusantes que distrayantes. Nous nous se fixâmes beaucoup de rendez-vous, au début espacés d'un mois, puis de deux semaines, avant de se réduire à un rendez-vous - qui fut le dernier- , à l'entrée de la forêt. Évidemment, nous cachâmes tous deux cette relation à nos parents respectifs, étant donné qu'il y avait un mauvais courant entre eux. Bien que nous n'ayons jamais échangé un seul baiser.
    Un jour, alors que j'avais quinze ans, en rentrant d'un de nos rendez-vous, je découvris avec horreur que ma chambre avait été mise sans dessus dessous. Les tiroirs de mon bureau étaient sur le sol avec toutes les lettres d'Alice. Assit dans un fauteuil, mon père déchirait les lettres de mon amie et les jetait dans le feu de ma cheminée. Lorsqu'il m'aperçut, il se leva et me flanqua une raclée. Je tombai au sol tellement c'était douloureux et il me frappa avec sa canne en m'insultant et en m'injuriant.

    - Tu es souillé par cette horrible ange ! Comment as-tu pu trahir ma confiance ?! hurla-t-il.
    - Ne parle pas d'Alice comme ça !
    - Silence !!!

    Il me donna un coup de pied au visage et je me mis à cracher du sang sur le sol. La colère m'envahit, je n'avais qu'une seule idée en tête, le tuer. Mes yeux changèrent pour une teinte dorée et mon père croisa mon regard.
    "MEURS !" avais-je pensé de toute mes forces.
    Subitement mon père s'écroula au sol et se mit à se tortiller dans tous les sens en hurlant de douleur. C'était la première fois que j'avais utilisé mon pouvoir de torture alors après m'être calmé, je m'évanouis peu après. Quand je me réveillai, j'étais dans mon lit, recouverts de bleus. Des barreaux étaient à mes fenêtres et mon faucon était enchainé à son perchoir. Je me levai avec difficulté et essayai d'ouvrir la porte de ma chambre. Elle était verrouillée... Je me mis à hurler, voulant sortir de cette chambre qui était devenue "ma prison" mais personne de voulais m'écouter, personne n'était venu me sauver. J'étais seul et meurtri. J'étais emprisonné dans ma chambre à ruminer sur mon lit. Tous les jours, mon père venait pour me faire un sermon tout en insultant les anges et en me bourrant le crâne de choses ignobles. Toutes les lettres d'Alice avaient disparues sauf une, la dernière que j'avais reçu qui était mon seul remontant. Quand je me sentais mal ou triste je relisais cette lettre qui me faisait sourire. J'aimais surtout son post-scriptum.

    "Plus tard on se mariera !"

    Cependant, plus les jours passaient, plus mon coeur s'assombrissait et devenait de plus en plus noir. Cela faisait déjà deux ans que l'on ne s'était revu, elle avait sûrement trouvé quelqu'un. Elle m'avait sûrement oublié, je n'étais qu'un ami de passage si on put dire. Une haine s'était formé en moi. A cause de mon père, je me mis à penser qu'aimer était une chose futile et sans importance. Mon père n'arrêtait pas de me répéter que je n'aurais jamais dû exister. Chaque jour, ma haine grandissait et je m'étais dit que ma relation avec Alice n'était qu'une amourette. Je me mis à l'oublier peu à peu...

    »Capacités:
  • Contrôle l'élément du feu
  • Possède une rapière
  • Torture son adversaire de son regard doré



«Ton compagnon d'âme

    »Nom Hayden ( En référence au pianiste )
    »Sexe Mâle
    »Race Faucon


«Généralité

    »Atomes crochus : Il ne s'entend avec presque personne.
    »Ame: Les pâtisseries, son faucon et Mademoiselle Papillon (amitié)
    »Déteste: Son père.
    »Autre chose ?: Il joue parfaitement bien du piano et du violon.
    »Code: Code Validé par Alice


«Derrière l'écran

    »Comment es-tu arrivée sur le forum ? Via le partenariat !
    »Que penses-tu du forum ? Le contexte est pas mal, le forum est super beau ! ( merci à notre chère Alice :3 )
    »Il est chouette ton avatar, il vient d'où ? Kagamine Len de Vocaloid

_________________



:: What can I do ? ::
 


Dernière édition par Elliot L. McDowell le Lun 23 Mai - 4:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin A. Linaewen
Chat Sauvage
Chat Sauvage
avatar

Messages : 98
Expérience Rpg : 66
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 20
Localisation : Cachée dans ton esprit ou bien endormie dans les bras obscurs de la mort

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Elfe
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Elliot L. McDowell   Dim 22 Mai - 5:29

Bienvenue !!

J'adore l'histoire, elle est bien écrite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot L. McDowell
The Original Sin
The Original Sin
avatar

Messages : 18
Expérience Rpg : 4
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17
Race: Démon
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Elliot L. McDowell   Dim 22 Mai - 6:10

    Merci ^^ Mais l'histoire a été, en partie, rédigée par Alice Liddell.

_________________



:: What can I do ? ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Amara Mizuno
Sweetie Princesse du Wonderland
Sweetie ♥ Princesse du Wonderland
avatar

Messages : 237
Expérience Rpg : 89
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21
Localisation : Paumée dans le Wonderland

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Ange
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Elliot L. McDowell   Dim 22 Mai - 7:08

très belle fiche (comme pour Alice ^^)...
et bien entendu, tu es validé.

Bon Rp parmi nous !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annuaire-forumaniac.skyrock.com/
Elliot L. McDowell
The Original Sin
The Original Sin
avatar

Messages : 18
Expérience Rpg : 4
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17
Race: Démon
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Elliot L. McDowell   Dim 22 Mai - 7:10

Merci ! ^O^

_________________



:: What can I do ? ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezylian Vaan Irianël
Grand Séducteur ♣ Sado-Modo
Grand Séducteur ♣ Sado-Modo
avatar

Messages : 88
Expérience Rpg : 50
Date d'inscription : 03/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 21
Race: Démon
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Elliot L. McDowell   Dim 22 Mai - 7:46

Bienvenue !

...
Alice, on dirait bien que le forum est envahi par les démons...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elliot L. McDowell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elliot L. McDowell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wonderland Sanctuary :: Secteur 0 : Les sphères Administratives :: Présentations des Personnages :: Fiches Validées-
Sauter vers: