Wonderland Sanctuary

Entre dans le monde de Wonderland Sanctuary ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum a fermé ses portes.

Partagez | 
 

 Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Chaperon Rouge
Chapi-Chapeau ♪ Princesse Sanglante
Chapi-Chapeau ♪ Princesse Sanglante
avatar

Messages : 46
Expérience Rpg : 27
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 19
Localisation : Embusquée dans un buisson, guettant... vous guettant !

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Garou (Loup)
Informations Utiles:

MessageSujet: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Dim 3 Juil - 7:47

Le Chaperon Rouge se tenait embusquée dans un buisson, espionnant une autre tribu de Loups-Garous qui, selon les rumeurs, voulait les envahir. Elle ricana mentalement en regardant l'Alpha exciter la foule -composée pour la plupart de guerriers loups-garous- en promettant richesses, territoires et batailles, le discours habituel, quoi. Elle, elle savait que dans très peu de temps ils seraient bien en compagnie de sa meute, mais sur une table et en tant que repas.

"Je me réserve le petit brun, là-bas, il a l'air succulent, j'en ai l'eau aux babines..."

Naturellement, si elle était allée les espionner elle-même, c'était qu'on soupçonnait qu'ils fassent appel à d'autres races, qui seraient dotées de magie. Evidemment, c'était contraire aux lois, mais s'ils avaient l'appui de quelqu'un de haut placé, ce serait facile à dissimuler. Elle étouffa un soupir :

"Que c'est ennuyant ! Dire que j'aurais pu me régaler d'un festin, à l'heure qu'il est !"

En effet, une des paysannes d'un village venait d'accoucher de triplés, et elle avait eu l'idée de s'approprier ces mets savoureux, et de les déguster à l'ombre d'un arbre, seulement elle s'était vue confier cette mission d'espionnage, soit-disant de première importance, avant de pouvoir mettre son plan à exécution, malheureusement pour elle.

"De première importance, hein ? Tu parles ! Mes parents veulent juste m'éloigner parce qu'ils pensent que je suis trop ambitieuse, oui ! Ce qu'ils sont rétrogrades ! Ils se contentent du titre d'"Alphas de la meute de loups-garous la plus puissante", ils n'ont pas assez d'envergure. Moi je veux le titre de "Reine des Loups-garous"...

Elle s'abîma alors dans des rêveries intérieures, savourant d'avance le plaisir que pouvait procurer la charge de Reine des Loups-Garous. Elle imaginait tout, des batailles et alliances qui permettraient cela à son futur mode de vie... Soudain, sans prévenir, elle tressaillit : elle venait d'entendre un pas derrière elle, et le bruissement des feuilles lui indiquait qu'une intruse peu discrète se dirigeait vers elle.

"Tiens, tiens, le déjeuner est arrivé tout seul. Mais c'est une brillante idée, je n'aurais pas besoin de chasser. Il faudrait creuser ça en installant des sortes de services de livraison... Revenons à nos mout- à ma proie. Je me demande qui c'est, et si elle m'a reconnue. Si oui, qu'est-ce qu'elle fait encore ici ? Et si non, c'est une très grave insulte... Ça veut dire qu'elle ne me craint pas !"

"_Qui est là ?"

Elle posa cette question sur un ton brutal, qui indiquait clairement que la personne était malvenue et qu'elle n'allait pas tarder à en payer le prix, qui serait d'ailleurs assez élevé car la majorité des gens tiennent beaucoup à leur vie.


Dernière édition par Le Chaperon Rouge le Ven 8 Juil - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Amara Mizuno
Sweetie Princesse du Wonderland
Sweetie ♥ Princesse du Wonderland
avatar

Messages : 237
Expérience Rpg : 89
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21
Localisation : Paumée dans le Wonderland

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Ange
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Dim 3 Juil - 9:03

    Alice suivait Silver, qui s'était envolée tôt ce matin de son perchoir. Le rapace avait d'abord conduit l'ange près des Falaises, où elle avait manqué à plusieurs reprises de se rompre le cou. Puis, elle l'avait baladé en ville, dans des boutiques glauques et lugubres. Enfin, l'aigle s'était dirigé vers les Bois de Diamants, où Alice et elle s'étaient perdues il y a quelques temps. Même si Alice ne gradait pas de bons souvenirs de cette escapade en forêt -elle s'était retrouvée nez-à-nez avec un Pantin et ce maudit démon du nom d'Ezylian- elle n'avait pas rechigné à entrer à nouveau dans la forêt aux arbres de cristal.

    -Aliiiiiiice ?
    -Pour la derière fois, Silver, revient ici !
    -Maiheuuu ! Je veux me dégourdir les ailes, moi !
    -Allons, tu voles depuis ce matin !

    Alice avait été forçée de suivre sa Compagne d'Âme, celle-ci étant capable de se faire bêtement avaler par le premier prédateur venu. Tout en marchant dans les hautes herbes qui lui lacéraient les jambes, l'ange pestait contre son rapace et ses bottes de cuir noir qui n'arrivaient pas à protéger ses genoux.

    -La prochaine fois, met un pantalon !
    -Tu ne m'en a pas laissé le temps, imbécile !
    -Ouh ! Mais regardez-moi ce language indigne d'une princesse !
    -C'est moi ou ton sarcasme est particulièrement acéré aujourd'hui ?

    Silver s'arrêta brutalement sur une branche translucide. Elle tourane la tête vers Alice, qui arrivait, quelques pas derrière elle. D'un mouvement de tête, elle lui indiqua une joyeuse petite troupe. S'en approchant, Alice perçut des brides de phrases. Ils parlaient de batailles, de sang et e richesses. Charmant, comme sujet de discussion.

    -Non mais quelle gourde ! Ce sont des Garous.
    -Silver, encore une réflexion de ce genre et tu finiras en pâté.

    Silver ne put répondre car une voix interrompit leur conversation mentale :


    -Qui est-là ?

    Ne pouvant déterminer d'où venait cette voix féminine, Alice tourna sur elle-même, dans l'espoir d'aperçevoir leur interlocutrice.

    -Je suis Alice. Où êtes-vous ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annuaire-forumaniac.skyrock.com/
Mary S. Walter

avatar

Messages : 17
Expérience Rpg : 6
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 14
Race: Humaine
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Dim 3 Juil - 9:13

Mary n'avait rien à faire ce jour-là. Alors elle avait décidé d'aller dans les Bois de Diamants, bien qu'elle n'y soit jamais allée. Mais le nom lui avait paru prometteur. Avec le mot Diamant dedans, c'était à coup sûr un endroit qui allait lui plaire ! Elle ne fut pas déçue, cette forêt était vraiment splendide. * Dommage qu'elle fut habitée par de si horribles créatures que les garous ! * pensa la jeune fille, une moue méprisante aux lèvres. Elle haïssait les loups-garous, sans vraiment savoir pourquoi. Peut-être à cause de leurs manières bestiales, qui rabaissaient, selon elle, ces créatures au rang de moins que rien. Juste des bêtes qui méritaient de servir l'homme en tant qu'esclaves, et encore...

La jeune fille continuait de s'enfoncer dans ces bois de plus en plus obscurs. Elle commençait à se fatiguer, car elle avait peu l'habitude de faire un effort. D'habitude, elle se déplaçait toujours sur un véhicule, comme une calèche ou autre chose de ce genre. Du coup, elle n'avait rien à faire et l'adolescente ne faisait pratiquement jamais de sport, à part de l'équitation à ses heures perdues.

Tout à coup, elle aperçut une personne cachée derrière des buissons. Intriguée, elle s'avança et put distinguer la silhouette d'une jeune fille portant une longue cape rouge. Celle-ci semblait épier quelqu'un, ou quelque chose. Mary eut alors une idée, en constantant que la jeune fille mystérieuse observait une meute de loups-garous. Elle pouvait lui jouer un mauvais tour, en mettant ses mains devant ses yeux pour lui faire peur. La fille à la cape crirait, ou parlerait tout du moins, et les loups la remarquerait. Alors, Mary s'enfuirait en courant et elle laisserait seule l'inconnue. Oui, cette idée lui plaisait bien.

Elle s'avança pour la mettre en pratique, quand elle entendit la fille qui portait une cape rouge demander qui était là d'un ton menaçant. Surprise, Mary s'arrêta net. Elle entendit aussi une autre fille qu'elle n'avait pas vu répondre. Visiblement, la deuxième inconue s'appelait Alice. La jeune fille répondit à son tour :


-Mary.

Elle lui dit juste son prénom, sans rien ajouter d'autre. Elle déciderait de la marche à suivre après que la fille ait répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chaperon Rouge
Chapi-Chapeau ♪ Princesse Sanglante
Chapi-Chapeau ♪ Princesse Sanglante
avatar

Messages : 46
Expérience Rpg : 27
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 19
Localisation : Embusquée dans un buisson, guettant... vous guettant !

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Garou (Loup)
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Dim 3 Juil - 9:40

Après avoir posé sa question, le Chaperon Rouge reçut deux réponses :

"_Je suis Alice. Où êtes-vous ?
_Mary."

"Alice ? Serait-ce..."

Se retournant, le Chaperon Rouge reconnut la Princesse de Wonderland et combattit l'envie de se mettre à genoux en affichant une moue de mépris sur son beau visage.

"La princesse de Wonderland seule dans les bois de Diamant ? Soit c'est une inconsciente, soit elle est diablement forte... En tout cas, si mon clan a son appui, toute cette querelle inutile sera réglée... Et je pourrai continuer à me régaler. Et si je l'attirais dans mon palais ? Bonne idée, il faudra juste se débarrasser de celle appelée Mary; après tout, je n'invite pas de roturières, à part pour les banquets, mais je doute qu'elle veuille terminer en garniture... Quant à la princesse... Hum, il va falloir que je me montre courtoise, et surtout... gentille. "

A cette idée, une impression de dégoût se répandit en elle : être gentille ! Elle ! Puis elle reporta son attention sur sa deuxième interlocutrice : celle-ci n'était pas animée de bonnes intentions à son égard, c'était visible. De plus, elle n'avait pas dit son nom, et comme elle n'était pas princesse, elle ne savait pas qui c'était. Elle supposa que c'était une humaine.

"Quelqu'un de banal... Aucune importance. Elle ne sait même pas se battre. Par contre, j'ai bien envie de faire disparaître de ce visage cette expression orgueilleuse : elle m'horripile."

"_Vous vous promenez tout de seule, mademoiselle la princesse ? Ce n'est pas prudent."

Elle avait dit cela sur un ton suave et apparemment bienveillant. Elle n'accorda qu'une phrase à "l'autre", et sur un ton si aigre qu'il était sans réplique :

"_Rabaissez votre orgueil devant deux princesses, bourgeoise !"

"Et pan dans les dents, mademoiselle-la-vaniteuse".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Amara Mizuno
Sweetie Princesse du Wonderland
Sweetie ♥ Princesse du Wonderland
avatar

Messages : 237
Expérience Rpg : 89
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21
Localisation : Paumée dans le Wonderland

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Ange
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Dim 3 Juil - 21:34

    Alors qu'Alice répondait à son interlocutrice invisible, une autre voix s'éleva et prononça le nom de "Mary". Un nom peu courant dans cette partie du Wonderland Sanctuary. Toutefois, l'ange repéré plus facilement Mary que l'autre. Normal... entièrement vêtue de blanc, elle se reflétait sur tous les arbres. En s'approchant de cette fille, Alice vit un pan de cape rouge dépasser d'un bosquet. Arrivée à hauteur de Mary, elle reconnaut la tristement célèbre Chaperon Rouge, l'alpha la plus cruelle de tous les Garous.

    -Vous vous promenez tout de seule, mademoiselle la princesse ? Ce n'est pas prudent.

    Malgré le ton suave et l'intonation bienveillante, Alice sentit qu'il y avait quelque chose de faux dans cette voix douce. Comme le serpent qui invite Eve à manger la pomme...

    -Epargnez-moi de vos sarcasmes, Chaperon Rouge.

    Elle avait parlé d'un ton froid et calme, même si être en présence de cette folle la mettait mal à l'aise.

    -Je sens que la petite humaine fera pas long feu.
    -Quel pessimisme !

    Se tournant vers Mary, elle la détailla longuement. Elle avait de longs cheveux blanc, comme Alice et portait une robe tout aussi blanche, ornée de fleurs. Une voix sèche la coupa de ses pensées.


    -Rabaissez votre orgueil devant deux princesses, bourgeoise !

    Mais c'est qu'elle s'y croyait, Chaperon. Alpha était synonyme de Princesse maintenant ? Hum... information à vérifier.

    -Venez, Mary. Elle ne vous mordra pas si vous êtes sous ma protection.

    Alice avait une phobie du sang et elle préférait que la Louve évite de prendre son repas devant elle.





_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annuaire-forumaniac.skyrock.com/
Mary S. Walter

avatar

Messages : 17
Expérience Rpg : 6
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 14
Race: Humaine
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Dim 3 Juil - 22:17

Mary vit alors la prénommée Alice. Elle la reconnut immédiatement, car c'était la princesse du Wonderland !*La Princesse du Wonderland ? Rien que ça... * pensa Mary sarcastiquement. Cette personne était comme on la décrivait, sublime. Elle avait de longs cheveux blancs elle aussi, mais avec des reflets bleutés. Elle se demanda aussi ce qu'elle faisait là, parce qu'il était rare qu'une personne d'une telle importance se déplace ici, et seule. La fille à la cape, qui devait être le Chaperon rouge, louve alpha, lui parla d'un ton bienviellant. Quand à Mary, elle lui dit avec une toute autre voix de rabaisser son orgueil devant deux princesses. La jeune file leva un sourcil étonné. De quel droit cette vulgaire bête osait-elle lui parler ainsi ? Elle s'apprêtait à lui répondre, quand la Princesse lui dit :

-Venez, Mary. Elle ne vous mordra pas si vous êtes sous ma protection.

Sous la protection de la Princessse ? La jeune fille ne pouvait pas espérer mieux ! Elle faisait d'une pierre deux coups : elle clouait le bec de l'autre insolente et elle allait se faire bien voir par l'une des nobles du pays !

-Merci Princesse.

Elle fit un petite réverence. Mieux valait fayoter un peu avec elle, on ne sait jamais. Elle accompagna donc Alice sans jeter un seule regard au Chaperon. * Cela lui apprendra à me manquer de respect. * pensa-t-elle le sourire aux lèvres. De plus, mieux valait garder ses distances avec cette folle. Mary n'était pas craintive, mais pas folle non plus !

Elle regrettait tout de même de ne pas avoir pu laver son honneur en lançant une réplique cinglante à l'alpha. Elle se promit de se ratrapper dès qu'elle en aurait l'occasion, quitte à jouer un sale tour à cette louve irrespectueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chaperon Rouge
Chapi-Chapeau ♪ Princesse Sanglante
Chapi-Chapeau ♪ Princesse Sanglante
avatar

Messages : 46
Expérience Rpg : 27
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 19
Localisation : Embusquée dans un buisson, guettant... vous guettant !

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Garou (Loup)
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Lun 4 Juil - 1:27

"_Epargnez-moi vos sarcasmes, Chaperon Rouge. Venez, Mary, elle ne vous mordra pas si vous êtes sous ma protection."
"_Merci, princesse."


"Tu crois vraiment ça, petite Alice ? Tu es bien naïve... C'est au contraire une raison de plus pour moi de l'attaquer ! Quant à toi, je te réserve d'autres sarcasmes, autrement plus déplaisants. Attends de voir, altesse. Ta protégée sera ce soir dans mon palais et fera office de garniture... On ne se moque pas impunément de moi. J'aurais grand plaisir à lacérer ta gorge, Mary-l'inconnue."

Le Chaperon Rouge bouillait de rage : la princesse l'avait percé à jour et la roturière était sous la protection de l'ange. Mais ça n'allait pas se passer comme ça ! Elle se vengerait. Tout d'abord, elle commença à échafauder un plan.

"Je n'ai qu'à... et ils... Oui, comme ça elles seront... Elles seront obligées... Je négocierais... Selon les lois... A moi... Hurler... Oui, c'est ça, je le mets tout de suite en exécution."

"_Vous le paierez cher, très cher... Même si vous êtes un ange, votre magie n'en viendra pas à bout. Vous serez cette nuit dans mon palais ou dans un estomac, à vous de choisir... Cependant sachez que votre temps est limité."

Après un ricanement sinistre, elle muta, et l'imposante louve couleur de chêne apparut, un capuchon rouge toujours noué autour de son cou. Satisfaite, elle eut un sourire sournois et commença à hurler, sachant pertinemment que les loups-garous du village accourraient. Ses yeux avaient en ces instants un éclat de méchanceté qui sembla effrayer l'une de ses interlocutrices. Il y avait de quoi, car déjà on entendait le martèlement des pattes sur le sol de la forêt : les loups arrivaient en courant. Ils flairaient la présence d'une ange, et cela ne faisait que décupler leur fureur de s'être fait épier. Et quand ils reconnaîtraient la princesse... Ils ne seraient que trop heureux du cadeau que leur faisait le Chaperon Rouge. Après tout, ce n'est pas donné à n'importe quelle meute de faire prisonnière voir de dévorer la future dirigeante du Wonderland... Le Chaperon Rouge savait que les meutes cherchaient depuis toujours un moyen d'affirmer clairement qu'ils ne reconnaissaient pas les rois et reines du Wonderland comme leurs souverains. C'était là une occasion en or pour eux. Ou pour elle. Tout dépendait des règles de partage : selon une des lois, comme c'était elle qui les avait découvertes, elle avait priorité. Mais selon une autre, comme c'était le territoire des autres, elles étaient à eux. Par ailleurs, selon une autre loi, comme les "proies" l'avaient offensée, elle pouvait en disposer. Mais selon une autre encore, comme elles avaient épié un village qui préparait une guerre, elles devaient périr des mains, ou plutôt des pattes, du chef de ce camp. Cependant... Et cela continuait à l'infini. Tout se passerait lors de ce partage. Si elle parvenait à obtenir la princesse, elle aurait à la fois une monnaie d'échange énorme, une otage royale et autres gros avantages. En fait, c'était comme si elle avait placé un couteau sous la gorge des dirigeants du Wonderland. Délectable sensation pour elle, que de savoir qu'ils seraient bientôt aux abois, à s'inquiéter pour leur fille chérie, comme de pathétiques et faibles victimes... Allons, et l'autre ?

"Bah... Ils n'ont qu'à la faire rôtir, elle m'a exaspérée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Amara Mizuno
Sweetie Princesse du Wonderland
Sweetie ♥ Princesse du Wonderland
avatar

Messages : 237
Expérience Rpg : 89
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21
Localisation : Paumée dans le Wonderland

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Ange
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Lun 4 Juil - 2:01

    Lorsque Mary vint près d'elle, Alice sentit quelque chose changer dans l'ambiance. Chaperon Rouge semblait... en colère.

    -Vous le paierez cher, très cher... Même si vous êtes un ange, votre magie n'en viendra pas à bout. Vous serez cette nuit dans mon palais ou dans un estomac, à vous de choisir... Cependant sachez que votre temps est limité. aboya Chaperon.

    Elle frissonna et son corps muta. Une énorme louve brun clair se tenait à présent à la place de la jeune fille vêtue de rouge. Elle poussa un long hurlement, qui fit grimaçer Alice. Elle avait les tympans sensibles, bon sang ! Le sol trembla et la princesse devina qu'une importante masse de garous se dirigeaient à présent au pas de courses dans leur direction. L'expression satisfaite de la louve fit tressaillir Alice. les rumeurs disaient vrai : elle était vraiment folle à lier ! Mais pas question de se laisser faire. L'ange, sans même regarder comme allait Mary, dégaina ses trois dagues, qu'elle assembla rapidement pour former son épée magique. Elle enfonça la lame dans le sol recouvert de mousse et une onde d'énergie balaya la clairière dans laquelle les trois fi.... les deux filles et la louve se trouvaient.

    -Je ne sais pas ce que tu mijotes, mais il vaudrait mieux pour ta Meute que cela ne nous affecte pas, Mary et moi.

    Ces paroles pouvaient sembler être celles d'une enfant terrorissée essayant de sauver sa peau. Or pour Alice, c'était bien différent. Si elle le voulait, une petite signature sur un papier et la Meute Rouge serait rayée de la carte, tel un bonbon dans la main d'un enfant. Alice détestait menaçer, mais quand elle n'avait pas le choix, elle n'hésitait pas.

_________________



Dernière édition par Alice Amara Mizuno le Lun 4 Juil - 8:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annuaire-forumaniac.skyrock.com/
Mary S. Walter

avatar

Messages : 17
Expérience Rpg : 6
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 14
Race: Humaine
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Lun 4 Juil - 3:26

Chaperon écumait de rage. Elle était tellement furieuse qu'elle mença la princesse du Wonderland. Même Mary n'aurait pas osé ! Ensuite, elle se transforma. A la place de la frêle jeune fille, se tenait maintenant une gigantesque louve au pelage marron clair. Elle hurla, et Mary entendit des loups venir en courant. Là, elle commençait vraiment à avoir peur, et pas qu'un peu ! Ses genoux tremblaient et elle était pétrifiée. D'habitude, elle arrivait toujours à se sortir de situations périlleuses, mais cette fois ce ne serait pas pareil... elle n'avait plus qu'a espérer qu'Alice avait un plan, sinon c'en était fini d'elle !

Heureusement, la princesse sortit trois dagues et les assembla pour former une sorte d'épée magique. Elle la planta ensuite dans le sol recouvert de mousse et une onde d'énergie balaya l'endroit. La robe de Mary se souleva et ses cheveux s'envolèrent. Elle mit une main devant son visage à cause de la puissance difficilement suppportable. L'ange menaça le Chaperon, mais elle ne semblait pas convaincue dans ce qu'elle disait. De toute façon, l'adolescente était complètement impuissante et ne pouvait qu'espérer que la louve prenne peur, mais les les autres individus de sa meute se rapprochaient de plus en plus de la clairière, alors il y avait peu de chance qu'elle renonce. La jeune fille soupira. Il était hors de question qu'elle y laisse la peau, alors elle allait devoir faire travailler ses méninges. Elle se plaça derrière la princesse du Wonderland et s'assit en fermant les yeux, pour mieux se concentrer. De toute façon, il ne pouvait rien lui arriver tant qu'elle était sous sa protection. En théorie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chaperon Rouge
Chapi-Chapeau ♪ Princesse Sanglante
Chapi-Chapeau ♪ Princesse Sanglante
avatar

Messages : 46
Expérience Rpg : 27
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 19
Localisation : Embusquée dans un buisson, guettant... vous guettant !

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Garou (Loup)
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Lun 4 Juil - 3:41

Le Chaperon Rouge faillit rire à gorge déployée devant le piteux spectacle qu'offrait ses adversaires : la Princesse avait sorti son épée magique et activé sa puissance, mais elle-même ne semblait pas convaincue de ce qu'elle disait en la menaçant. Mary, elle, s'était réfugiée derrière l'ange et semblait réfléchir à un plan... Prenant soin de dissimuler sa joie, elle hurla en coeur avec les autres loups, qui étaient ses alliés provisoires, parce que, quand une autre espèce entrait dans un conflit, toutes les luttes inter-espèces s'arrêtaient et tous les loups se battaient contre cet autre danger. Les pauvres !

"Je te ferai ravaler tes paroles, petite Alice, et tout de suite."

En effet, trois loups venaient de bondir sur les deux jeunes filles, qui paraissaient bien frêles par rapport aux imposantes bêtes pleines de crocs et de griffes. Si elles avaient peur pour leur vie, elles avaient tort : on ne tuait pas la princesse du Wonderland comme ça, sans décision, ne captivité, ni interrogatoire, ni demande de rançon... Là, elles allaient juste être "maîtrisées", donc elles n'avaient pas intérêt à résister... De toute façon, qui pouvait-elle menacer ? N'étais-ce pas sa faute si elle s'était rendue seule dans ces bois ? En entendant le discours sanglant du chef de village, elle aurait dû s'éclipser: maintenant, ils pouvaient prétendre qu'elle les avait espionnés, et ils seraient libres de la capturer de nouveau. De plus, elle avait offensé le Chaperon Rouge... Par conséquent, elle ne ferait qu'aggraver les choses en se plaignant. La seule crainte du Chaperon était qu'on lui refuse le droit d'en faire sa prisonnière. Dans ce cas-là, elle appartiendrait à cette meute, qui ne manquerait pas de l'échanger contre de gros avantages.
Elle reporta son attention sur la bataille : Alice avait blessé deux loups mais avait récolté une fine entaille sur la jambe gauche, et cela était visiblement douloureux, car elle crispait son beau visage. Mary... Mary avait été capturée ! Il devenait dès lors inutile de poursuivre la bataille : loyale comme elle l'était, Alice cèderait devant les menaces des loups. Et si elle ne cédait pas, eh bien Mary "irait rejoindre ses ancêtres", comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Amara Mizuno
Sweetie Princesse du Wonderland
Sweetie ♥ Princesse du Wonderland
avatar

Messages : 237
Expérience Rpg : 89
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21
Localisation : Paumée dans le Wonderland

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Ange
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Lun 4 Juil - 4:05

    Alice vit tout de suite que ses paroles ne serviraient à rien. Comment le vit-elle ? Bah, rien de compliqué. Trois loups s'étaient jettés sur elle. Elle les évita avec souplesse et arracha son épée de la terre. Elle frappa un gros caillou avec et des pointes de rocs surgirent du sol pour embrocher l'un de ses agresseurs. Enfin, lui embrocher la patte... mais c'était déjà un loup en moins. Sur une centaine. Mais l'ange ne se décourageait pas. Elle se mit à tournoyer entre les loups, sa lame s'abattant sur eux sans toutefois les blesser gravement. Diantre, c'était vachement solide, leur peau ! Le temps que cette pensée traverse son esprit et la déconcentre, un loup lui avait eraflé la cuisse et une longue ligne écralate s'y dessina. A ne pas oublier : désinfecter ! Qui sait ce que ce toutou géant avait sous les griffes ?

    Un hurlement fit s'interrompre momentanément le combat. Alice se tourna avec espoir vers le l'endoit d'où avait fusé le cri. Mary avait-elle massacré Chaperon Rouge ? Ou un alpha ? Mais non... c'était l'inverse. Un énorme loup noir avait repris forme humaine et tenait fermement Mary entre ses grosses pat... mains. Dont les ongles étaient trop acérés au goût de l'ange. Ok, ok. On allait encore lui sortir le charabia habituel : "
    Pose tes armes ou elle meurt, compris ?". Dans un soupir empreint d'une profonde lassitude, elle lâcha son arme qui se dématérialisa dans une pluie d'étincelles. Heureusement que l'arme était indétectable aux sens aiguisés des Garous... la seule manière de quitter l'arme magique était de la fractionner en trois dagues. Actuellement, l'épée flottait comme un fine brume autour des doigts d'Alice, cachée par sa longue manche.

    -Si ce n'est trop demander, pourrais-tu me dire pourquoi as-tu fais ça, Chaperon ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annuaire-forumaniac.skyrock.com/
Mary S. Walter

avatar

Messages : 17
Expérience Rpg : 6
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 14
Race: Humaine
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Dim 10 Juil - 6:23

[ Désolé pour le retard, j'ai pas réussi à me dépêcher... ]

Les autres loups étaient arrivés ! Ils hurlèrent, puis se jetèrent sur Mary et l'ange. Cette dernière se débrouillait très bien et avait déjà mis trois garous hors combat. Avec un peu de chance, les autres allaint oublier Mary. Mais hélas non, il n'en était rien ! Un gros loup noir venait de la saisir entre ses grosses pattes poilues. La jeune fille ne put réprimer un cri strident quand il la souleva. Le loup avait maintenant repris sa forme humaine, mais il n'en était pas moins imposant. L'héritière des Walter grimaça de dégoût et regarda son ravisseur d'un air méprisant. Il avait beau être plus fort qu'elle, l'adolescente pensait quand même qu'elle était supérieure à lui.

Avant qu'il n'ai pu dire quoi que ce soit, la princesse ange lâcha son arme et demanda au Chaperon rouge les raisons de ses actes. Mary pensa que sa question était parfaitement inutile, la louve alpha et sa meute voulaient juste les manger, rien de plus. Elle soupira et attendit que la princesse la sauve. Mieux valait ne pas faire la maligne avec ces gens-là, ce ne serait pas prudent, et Mary tenait encore à la vie. Si seulement elle avait des pouvoirs... cela lui serait bien utile dans ce genre de situation critique.
* C'est toujours les même qui ont de la chance... c'est injuste. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chaperon Rouge
Chapi-Chapeau ♪ Princesse Sanglante
Chapi-Chapeau ♪ Princesse Sanglante
avatar

Messages : 46
Expérience Rpg : 27
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 19
Localisation : Embusquée dans un buisson, guettant... vous guettant !

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Garou (Loup)
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Sam 16 Juil - 6:01

Chaperon eut une lueur de triomphe dans les yeux lorsqu'Alice déposé son arme à terre, mais fut encore plus satisfaite quand cette dernière lui demanda la raison de ses actes :

-Si ce n'est trop demander, pourrais-tu me dire pourquoi as-tu fait ça, Chaperon ?

-Vous m'avez manqué de respect. De plus, j'avais une... faveur à vous demander.

Chaperon Rouge hésita à employer le mot "faveur", et cela lui laissa un goût amer dans la bouche, parce qu'elle eut l'impression de se déprécier aux yeux des loups-garous, da la Princesse et de l'humaine. Mais ce qu'elle voulait était plus important que cela, donc elle serra les dents et attendit patiemment qu'un Alpha se dirige vers elle, ce qui ne tarda pas à arriver. En effet, un loup de haute taille et de couleur beige s'avança vers elle, tout en se retransformant en humain, habillé d'un costume en velours rouge qui donnait un teint maladif à l'homme de carnation plutôt hâlée mais doté de cheveux couleur paille, presque gris. Elle eut un haussement de sourcils presque imperceptible, interloquée de l'allure si peu martiale du représentant de cette meute. Après tout, elle méritait un meilleur interlocuteur, non ? Elle, l'Héritière, on lui envoyait ce bonhomme, qu'on croirait sorti d'un cirque ! Elle contint son indignation mais décida de se montrer encore moins conciliante qu'elle avait prévu d'être, ce qui serait un record.

-Elles sont sur notre territoire, Héritière de la Meute Rouge.

"Sur votre territoire ? ça ne va rien changer, loup de bas-étage ! Peuh, quel territoire ? Bientôt, toutes ces terres seront à moi, alors si j'étais toi -ce que je ne suis heureusement pas- je me tairais et ferais ma soumission. D'ailleurs, je suis en droit de l'exiger, ne serait-ce que parce que tu es en présence de la Princesse du Wonderland et de moi. Il me suffit de l'intimider, et ce sera réglé. Mais avant cela, faire comprendre à la Princesse sa délicate position. Ainsi qu'à l'humaine, que je plains car elle n'a aucun moyen de se défendre."

-Peu m'importe. Je les réclame ! Oserez-vous vous opposer à moi, Alpha ? , lui déclara-t-elle en mettant tout le mépris qu'elle contenait sur le mot "Alpha", dans le but de bien lui faire sentir qu'elle le pensait indigne de son rang, comme s'il était un bâtard de soldat.

Se tournant vers la Princesse et Mary, elle leur murmura sadiquement en souriant qu'elle et l'Alpha étaient en train de déterminer à quelle meute elles devaient revenir. Elle ne put s'empêcher de pouffer peu élégamment en se faisant remarquer qu'elle avait considéré la Princesse du Wondrland comme un bien, comme quelque chose qu'on pouvait marchander. Reprenant son sérieux, elle toisa tour à tour tous les Loups aux alentours, ce qui eut comme répercussion de les mettre tous aux aguets, tremblant devant son regard pénétrant qui semblait les jauger, et elle fut étonnée de ne découvrir que des loups, non pas faibles, mais avoisinant ce niveau. Elle fut presque dégoûtée du comité d'accueil qu'on lui avait réservé, et se nota mentalement d'en faire part à ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Amara Mizuno
Sweetie Princesse du Wonderland
Sweetie ♥ Princesse du Wonderland
avatar

Messages : 237
Expérience Rpg : 89
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21
Localisation : Paumée dans le Wonderland

Feuille de personnage
Âge: 15
Race: Ange
Informations Utiles:

MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   Mar 19 Juil - 0:04

    Chaperon était folle. Ou timbrée. Ou encore cinglée. Bref, elle n'avait pas le cerveau en place. Les cases "diplomatie" et "respect" manquaient cruellement à cette fille. Il n'y avait rien de plus idiot que ce qu'elle venait de faire. Sous prétexte qu'Alice et Mary lui avaient manqué de respect, elle avait attiré tous les Garous de la région et provoqué une belle pagaille. Et habituellement, quand on voulait une faveur, on ne s'attaquait pas à la personne à qui l'on voulait soumettre sa requête. Parce que peu de gens accepteraient dans de telles conditions. Mais l'ange commençait à penser que Chaperon lui demanderait cette faveur dans une salle noire, pleine d'objet bizarres et nommée communément "Salle de Tortures". Joyeux programme en perspective. Allez, cessons ces pensées noires et morbides !

    Alice se re-concentra sur la situation actuelle et vit Chaperon fusiller du regard un loup étrangement vêtu. L'alpha de la Meute qu'elle avait fait rappliquer, sans doute. Ils semblaient en plein débat pour savoir qui aurait le droit d'exposer Alice en trophée et faire cuire Mary pour le repas de soir. Ce que lui comfirma presque immédiatement Chaperon. Super. Elle passait du statut de Princesse à celui de bibelot couteux.


    - En raison de mon statut de Princesse du Wonderland, j'exige ceci : Chaperon, en raison de fait qu'elle nous a trouvées la première, à droit à nous emmener. Cependant, il y a des conditions. Aucun mal ne doit nous être fait et nous sommes libre de mouvement.

    Alice était intriguée par la "faveur" que voulait lui demander Chaperon, raison de ces paroles. Elle risquait d'y perdre des plumes mais, si ils acceptaient ces conditions, elle ne serait pas prisonnière. Enfin, pas trop. Se tournant vers Mary, elle lui fit un clin d'oeil rassurant. Elle l'avait placée sous sa protection, après tout.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annuaire-forumaniac.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontres fortuites dans le village de Glërn-Irti-Lapa[Privé Alice Amara Mizuno et Mary S. Walter]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wonderland Sanctuary :: Secteur 2 : Les Bois de Diamant :: Le Village-
Sauter vers: